Selon les analyses de ces derniers mois, Google Chrome serait, en Europe, le n°2 des navigateurs utilisés. Avec une progression de 7 points en un an, il brandit fièrement 24,5% des visites.

Il existe une pléthore de navigateurs Internet : Internet Explorer, Firefox, Opera, Safari et d'autres bien moins connus. Pour les débutants en informatique : le navigateur Internet est l'interface qui vous permet de consulter, sur votre écran, le contenu d'une page Web.

Un petit schéma vaut mieux qu'un long discours


cliquer sur l'image pour une description animée

Le rappel est fait ! Passons au sujet de ce billet. Comme il est mentionné dans le titre, je viens à contre courant des utilisateurs pour exprimer ce qui me dérange sur le navigateur Google Chrome.

En effet, j'évite de l'utiliser pour des raisons éthiques et, malgré tout, subjectives. Néanmoins j'aimerais disposer d'un logiciel qui me ressemble et qui satisfasse mes besoins d'usager. Intéressant ! Quels sont mes besoins en tant qu'internaute ?

  • Être anonyme
  • Ne plus être envahit par la pub (surtout celle ciblée)
  • Ne pas dépendre que d'un seul outil
  • Pouvoir améliorer ou transformer le programme de base
  • Me laisser tranquille si je n'utilise pas Google Chrome

Vous l'aurez compris, pour quelqu'un comme moi, baignant dans la culture numérique depuis de nombreuses années, je préfère recourir à des valeurs libres. Je ne suis pas sectaire à vouloir à tout prix un navigateur précis. Je n'utilise pas que le renard de feu. D'autres alternatives basées sur ce dernier me comblent. Cependant, par rapport à mes principes, Google Chrome est le symbole de tout ce que je ne supporte pas. Ami(e)s du Caustic, à travers mes anciens articles, vous savez que trop bien ce que j'aime dénoncer.

La doctrine du créateur gage d'universalité ?

Au travers de cette pub je ne me suis pas reconnu... mais alors pas du tout ! Avec votre navigateur vous arrivez à propulser une inconnue au rang d'étoile de la musique. À la base cette artiste à du talent. Et elle a choisi Internet pour faire parler d'elle. Bonne pioche !

Néanmoins, la facilité déconcertante d'agir sur la vie des autres, en quelques clics, me contrarie. La vidéo me répugne par son message évident :

<< Vous voulez être rapide, efficace et immédiatement dans le coup ? Alors choisissez le n° 1 du Web ! >>

Quelle impudence ! Dire comment Internet est utile pour vous et pour les autres. Ne serait-ce pas du prosélytisme, du racolage ?
Je ne critique pas cette publicité. Je la trouve même génialement réfléchie. Que trop d'ailleurs ! Je suis le seul à penser qu'elle revisite la propagande américaine du début du XXème siècle ? Un << I want you ... ! >> moderne ?

Arrêtons les caricatures. Cependant, je n'ai jamais cru que des usages universels étaient le fruit du contrôle de chacun sur ses pratiques. En clair : qui a le contrôle ? Nous ou Google ? Qui dicte le chemin à parcourir ? Qui influence vos recherches ou les suggestions médiatiques ? Qui peut lire le contenu de vos mails ? Qui peut vous rayer de la liste des 20 premiers résultats de sites trouvés ?

<< Mais c'est quoi le rapport avec Google Chrome ? >>
Vos traces de navigation ! Elles sont copiées, analysées, revendues. Le but n'est pas que commercial. Google veut la suprématie d'Internet et contrôler les internautes. Le meilleur moyen est de manipuler le contenu. C'est ce que je dénonce avec Chrome : un programme paramétré par défaut pour récolter toutes vos informations issues de votre navigation. Dans le but de vous restituer ce que vous êtes susceptible de consommer.

Ma vie privée est-elle respectée ?

1'47" : << Google ne garde que 2% de données saisies et les utilise pour améliorer les suggestions... Ses données sont rendues anonymes dès que possible dans un délais de 24h. >>
Allô ! Non mais ALLÔ ! Il n'y a que moi qui trouve ça bizarre ? Que se passe-t-il avec ses données confidentielles (car elles émanent de votre vie privées) ? Améliorer les suggestions mais surtout enrichir Google. En un jour ses données seront copiées et vendues aux plus offrants. Savoir ce que vous regardez, connaître vos habitudes, quelle chance pour des entreprises de commerce.

La vidéo se veut rassurante votre vie privée est à l'abri... Bien sûr car vous savez paramétrer votre navigateur. Déjà, il faut savoir le paramétrer. Il faut même avoir l'idée d'aller le paramétrer. Là encore, beaucoup trop de personnes ne veulent pas s'attarder à rendre privée leur navigation. Tâche assez fastidieuse d'ailleurs :

cliquez sur le menu Google Chrome Chrome menu > Paramètres > Afficher les paramètres avancés > Confidentialité.

<< Et après je fais quoi ? >>

Je récidive en criant bien fort que Chrome, même après des efforts, n'a pas intérêt à nous faciliter la tâche.

Allez encore un exemple... Chrome permet de déchiffrer les points masquant un mot de passe. Et là << Google m'a tuer >> ! C'est encore plus drôle quand un enfant le diffuse sur Youtube.

La vie privée est précieuse. Quelle mine d'or lorsqu'une firme accède à vos secrets les plus intimes pour son propre profit.

De la navigation à la monétisation ?

Je ne pouvais pas écrire ce "coup de gueule" sans parler de ce que Google Chrome gagne par derrière.

Chrome utilise des formats propriétaires et payants pour tout le côté multimédia d'Internet : H.264 - Flash intégré. *bruit de tiroir caisse* Google signe des contrats et applique ses propres marges. Il ne vous est jamais arrivé d'ouvrir Chrome et de voir tout de suite une pub pour acheter le Chromebook ? Surprenant n'est ce pas ?
Et oui ce qui me déplait aussi, c'est son code semi-propriétaire. Vous me direz, il existe son parent très proche libre : Chromium. À cela je reponds que je suis d'accord sauf que ce dernier ne profite pas de toutes les spécificités protégées par les licences propriétaires de Chrome. Tous les arguments commerciaux pour vous attirer (rapidité, efficacité, puissance et personnalisation) ne se trouve pas sur Chromium.

En outre, La majorité des revenus de Google provient de la vente d'espaces publicitaires sur son moteur de recherche. Tous les services comme Google Docs, Youtube ... sont tout autant des moyens pour Google d'arriver à vendre et diffuser encore plus de publicités. Chrome est conçu dans cette logique : vous faire consommer encore plus de Google. Mais aussi étudier vos habitudes pour adapter les espaces publicitaires et les vendre un bon prix.

Ce qu'il fallait retenir !

  1. Sous ses airs du navigateur "le plus cool de la Terre", Chrome veut gagner de l'argent grâce à vos habitudes d'internaute !
  2. Sortir couvert avec Chrome ce n'est pas possible !
  3. Google want you !

Ils en ont parlé :