La Start-up c'est frais, créatif, bourré de motivation et d'ambition. Hissez haut vos convictions ! Le moment d'étouffer la crise est arrivé.

Si vous êtes comme moi, à la découverte du modèle économique parfait, c'est que vous recherchez gloire et fortune. L'actualité en 2013 a su titiller votre curiosité. Qui sont ces jeunes personnes ayant gagné des millions d'euros seulement en tapotant sur leur clavier ? Existe -t-il un moyen de vivre sans travailler ? Investissez dans la française des jeux ! La start-up n'est pas faite pour vous !

« Innovation » c'est ce qui caractérise le mieux ce genre d'entreprise. Et pourtant, elle existe depuis le début du XXè siècle. À cette époque, les américains ne pensaient qu'à innover - en masse - pour amasser un tas de billets verts. Et avec l'arrivée d'Internet, les start-ups prennent un nouvel envol. C'est dans le secteur des nouvelles technologies qu'elles explosent. Cet univers toujours en mouvement et où l'innovation est reine.

Passons l'Histoire ! Allons à l'essentiel ! Quelques chiffres valent mieux qu'un long et beau discours.

  • En France, cette année, les start-ups auraient généré 1.8 milliards d'euros
  • 89% de leurs salariés sont en CDI
  • La moyenne d'âge des salariés est d'environ 32 ans
  • Répartition du capital : 59% pour les investisseurs contre 41% pour les dirigeants et les salariés.


Comment se financent-elles ? Par des levées de fonds, des aides à l'innovation et au développement. L'argent n'est pas un frein pour démarrer sa société innovante. Sylvain Lepoutre, fondateur de MoveeGo, n'a dépensé que 500$ de sa poche pour réaliser son prototype. Un ordinateur personnel, des logiciels libres, des solutions e-commerce open-source, un Fab-Lab et le tour est joué. C'est pour la commercialisation de son produit que les choses se sont gâtées.

Avant de créer votre start-up, lisez les quelques conseils avisés de Duncan Logan :

  • Trouver des investisseurs.
  • Savoir accepter l'échec et réagir très vite.
  • Exploiter au mieux tous les talents de l'équipe. L'équipe tout entière doit prendre les décisions.
  • S'ouvrir à la critique du marché.
  • Privilégier les espaces collectifs.
  • Entretenir, alimenter son réseau d'affaire et de partenaires.

Vous voilà prévenus. Une start-up n'est pas si horrible. Il suffit d'avoir LA bonne idée et le cœur bien accroché.

Pendant ce temps en France... Des start-ups, il en existe des tas : PriceMinister, Pixmania, Dailymotion, Meetic ... Mais connaissez-vous :

  • Manageo - informations sur la solvabilité des entreprises françaises, les conventions collectives, les appels d'offres, tous types de documents administratifs et juridiques.
  • Atlantico - (Talmont Media) - site d’information généraliste et gratuit qui fonctionne largement selon le principe du « journalisme de liens » tout en s’appuyant sur sa propre plate-forme de « posts » de contributeurs, spécialistes, témoins ou éditorialistes.
  • Le Jardin de Catherine - vente en ligne d'équipements et d'outils pour le jardin
  • PageOnDemand - spécialiste de solutions multicanaux pour la réalisation de catalogues imprimés, en ligne ou mobiles
  • ZenSoon - centrale de réservation en ligne de soins de beauté et de bien-être
  • Fotofolia - banque en ligne de contenus libres de droits tels que des images, des vidéos ou des fichiers vectoriels
  • Genymobile - société spécialisée en technologies mobiles et objets connectés
  • ODPM - institut de recherche dans le traitement du cancer, de la bio-chimie et de la biologie moléculaire. La société à pu établir un algorithme qui calcule, pour une pathologie donnée, et à partir des résultats de dépistage du malade, la chimiothérapie personnalisée la plus efficace et la moins nocive en effets secondaires
  • Kobojo - éditeur de jeux à destination du grand public sur les réseaux sociaux
Si vous voulez connaître toutes les start-ups françaises, n'hésitez pas à consulter cet annuaire en ligne : MyFrenchStartUp.